France
S'identifier
Changer de territoire
WebTvArticlesAnnuaire

@BenoitBiteau : Quelle Politique agricole commune (PAC) le Parlement a-t-il adoptée ? Un écran de fumée verte !

| Reportage | [Agriculture] Aides Européennes | PAC | Vu 6190 fois
[Benoit BITEAU] Vidéo N°17314
Retour sur une semaine de négociations sur la Politiqe Agricole Commune (PAC) au Parlement européen

Nous avons assisté à une semaine de plénière ubuesque. Le vote sur la politique agricole commune (PAC) a agité le Parlement européen et le Conseil des ministres. Tous s’accordent pour que rien ne change dans les textes, mais en communiquant sur des mesures prétendument révolutionnaires capables de masquer la vacuité écologique de cette réforme qui conditionnera l’avenir de l’agriculture jusqu’en 2030. Un exercice de greenwashing bien rodé, auquel ministres, lobbies de l’agrobusiness et députés européens se sont livrés dans une
décomplexion qui laisse sans voix.

Du côté Parlement européen, le PPE (Les Républicains), RENEW (En Marche) et les S&D (Parti Socialiste) sont à la manœuvre. Une semaine avant le vote sur la réforme, ils se sont mis d’accord sur des amendements de compromis, en prenant soin d’exclure des discussions tous les autres groupes. Lundi soir, à 21h, le Parlement européen a accepté par la voix de son Président David Sassoli d’anticiper le vote sur la PAC d’une demi-journée, ce qui d’après nos informations est contraire au règlement de cette assemblée.

Cette décision était capitale, non pas pour la démocratie et le débat sur ce texte, mais pour servir les intérêts du Conseil des Ministres de l'Agriculture qui se réunissait le mardi soir. En ayant connaissance de la position du Parlement sur des points centraux, ils leur étaient plus facile de finaliser un compromis.

Dès le mercredi matin, les Ministres européens de l’Agriculture, ainsi que les députés européens des trois groupes politiques (PPE, RENEW et S&D – en France, Les Républicains et En Marche - les Socialistes français étant marginalisés dans leur groupe européen), pouvaient commencer à communiquer sur des mesures présentées comme révolutionnaires permettant à la PAC de s’aligner avec les engagements de l’Union européenne et du monde (Accord de Paris).

En réalité, les textes votés disent une toute autre réalité que ce qui figure dans les éléments de langage diffusés par les ministres et les quelques députés En Marche et Républicains.
La PAC passe complètement à côté des enjeux de la décennie : le revenu des paysan∙ne∙s, le climat, la biodiversité, la souveraineté alimentaire, les
générations futures, la lutte contre la corruption. Nous perdons 10 ans, la honte !

Si vous souhaitez en savoir plus, je vous conseille le dossier de presse de décryptage que nous avons réalisé à ce sujet : https://benoit-biteau.eu/.../Dossier-de-presse-La-PAC-de...

Il reste encore plusieurs étapes avant la validation finale de la PAC 2023-2030 et sa mise en oeuvre :
- les trilogues, négociations entre la Commission européenne, le Conseil des ministres européens et le Parlement européen. Je serai très attentif à ces négociations et je vous tiendrai informé-e-s.
- la définition du Plan Stratégique National français : sa rédaction est déjà en cours, notamment via la plateforme nationale ImPACtons (https://impactons.debatpublic.fr/); nous en reparlerons très prochainement !

A nouveau, un GRAND MERCI à toutes celles et tous ceux qui se sont mobilié-e-s pour faire changer la PAC. Le débat sur l'agriculture sort enfin des milieux agro-agricoles. Ensemble, on continue la bataille !
[Benoit BITEAU]

Toutes les vidéos
  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant
rechercher un article, une vidéo...
Rechercher un TERRITOIRE ou un BLOG